Noémie Klein, Célébrer la Femme

0
312
Noémie Klein

« Elle est la Grande Déesse en personne, la source et le souverain de toute vie, la créatrice, la  Grande Mère, le symbole même de la vie ». Cette phrase de l’archéologue James Mellaart dans The Goddess from Anatolia, nous rappelle la fascination des premières civilisations pour la Femme et résonne puissamment aujourd’hui où nous sommes amener à repenser notre monde.

Avec délicatesse et poésie, l’illustratrice Noémie Klein vient célébrer le Féminin, ses attributs sont auréolés de grâce, la femme brille inondant le monde de sa sagesse et de son amour.

Les personnages de Noémie ont hérité des femmes déesses. Alors ils prennent parfois une forme animale ou se fondent paisiblement au monde végétal pour mieux honorer la Nature. Il y a dans les traits au crayon noir de l’artiste une ode à la beauté des formes féminines qui soudain se mêlent aux astres : lune, étoile et soleil élèvent les corps humains et nous disent comme nous sommes avant tout, des êtres de liens.

Se mêler, s’enlacer même, célébrer les corps qui dansent, Noémie Klein élève nos pensées  et apporte des messages de paix et de courage.

A la lecture des textes qui accompagnent les dessins, entre poésies choisies et citations puissantes, on résonne avec ses mots forts, des mots qui présagent que la reconquête de nos êtres intérieures c’est pour vraiment pour demain.

noemie_klein


 1. Tes dessins sont habités de personnages solaires, lunaires quasi mystiques. Qui sont ils ?
Mes personnages sont assez impersonnels, ils n’ont pas de nom ni d’histoire. En fait, je dirais qu’ils sont la personnification de mes pensées, émotions et idées. Ils m’aident à symboliser ces énergies abstraites qui me traversent afin de mieux les intégrer et ne pas les laisser se perdre et s’accumuler dans le fin fond de mon inconscient.
noemie klein "Torn between my faith in the invisible order of things and the heaviness, the chaos and pain that are continuously happening." - 04.05.20
noemie klein
« Torn between my faith in the invisible order of things
and the heaviness, the chaos and pain that are continuously happening. » – 04.05.20
2. Astres, Déesses, Féminin, quelles sont tes sources d’inspiration ?
Oui, le féminin est très présent dans mon travail car il est le filtre à travers lequel j’expérimente la Vie. Autrement, je trouve mon inspiration partout. Mes yeux recherchent surtout des symboles qui parlent un langage universel et qui peuvent être compris par tous afin de traduire une idée ou une expérience le plus efficacement possible.
3. Un mantra ?
« Courageous participation attracts positive things. »
Je l’ai pioché dans l’introduction du podcast « The Goop » que j’aime beaucoup.
Noemieklein-thegreenchill
4. Les valeurs que tu défends à travers ton travail ?
À travers mes illustrations et mes mots je souhaite participer à mon échelle au mouvement grandissant qui incite à devenir de plus en plus conscient de soi-même, des autres, des lois de la Nature…
5. Un personnage qui te fascine – qui te fait vibrer ?
J’ai récemment découvert l’archétype de Marie de Magdala à travers le dernier album de FKA Twigs « Magdalene ». Pour moi, Marie de Magdala incarne la Force douce, l’insoumission audacieuse mais qui ne tombe jamais dans la brutalité. Elle est celle qui, sachant reconnaître et assumer sa part de fragilité et de vulnérabilité, découvre sa propre Puissance puis cherche à révéler celle qui se trouve en chaque être.
Capture d’écran 2020-06-03 à 14.56.41
6. Ton lien avec la Nature ?
Une source de Sagesse. La Nature est un puit infini d’allégories qui peuvent nous donner accès à des vérités subtiles et abstraites à travers des images très simples et concrètes. Je pense que c’est pour cela qu’elle est l’un des sujets favoris des poètes. Le monde devient moins opaque lorsque j’observe la Nature.
Noémie Klein, Hello flower, thank you.
Noémie Klein, Hello flower, thank you.
7. Un rituel de bien-être à nous livrer ?
Mettre de la musique et danser en fin de journée. Ça m’aide à relâcher les émotions et pensées accumulées depuis la matinée et ça me permet aussi de renouveler mon énergie pour le reste de la soirée !
8. Comment vois-tu le monde d’après?
Je pense que cette pandémie mondiale a vraiment mis en lumière à quel point nous sommes reliés les uns aux autres. À quel point les professions généralement non valorisées sont essentielles au fonctionnement de nos sociétés par exemple. Ou encore à quel point la Nature prospère lorsque nous ralentissons. J’aimerais que cette crise nous aide à intégrer cette Loi Universelle qu’est l’interdépendance entre toutes choses et qu’elle nous amène à penser de plus en plus de manière collective plutôt qu’individuelle.
noemie-klein-thegreenchills

 

LAISSER UN COMMENTAIRE