Le Pari Electrique de Rool’in

0
319

Stéphane Rachmuhl, Directeur associé de Rool’in a la chance de travailler en faisant du sens et de promouvoir et rendre tangible l’idée de faire du sens en allant travailler.

Après les débats de la COP 21 et ceux de la COP 22 qui se profilent. Il devient difficile de prendre sa voiture sans culpabiliser et de ne pas recycler. Néanmoins, aller et venir en vélo de jour de jour comme de nuit, en devant traverser plusieurs arrondissements de Paris reste une épreuve, en dépit de la beauté des paysages et abandonner son vélo auquel on tient pour un vélo électrique laisse un goût d’imperfection en bouche et représente un vrai budget.

Les équipes de Rool’in ont trouvé LA solution qui ne demande pas de compromis, on garde son vélo et on le pérennise, on l’équipe, on le rend tech, on le rend rapide, quand on veut en clipsant une roue électrique moins onéreuse, on maintient une activité cardio bonne pour la santé mais aussi pour l’environnement à l’envie, sans devoir arriver en transe sur son lieu de travail ou chez ses amis après avoir grimpé et pédalé pendant 30 minutes.

Car c’est de cela qu’il s’agit, faciliter aussi bien les déplacements que les comportements « Green. C’est après une virée au supermarché, face à une montée infranchissable autrement qu’à pieds, que Stéphane Rachmuhl eut l’idée géniale d’inventer Rool’in, la solution alternative.

Depuis 4 ans , la start’up s’attache avec passion à rendre les déplacements de cyclistes beaucoup plus simples afin qu’ils puissent utiliser leurs vélos plus souvent et ainsi réduire leur emprunte écologique.

Les roues électriques de la marque se posent en quelques minutes seulement. La dernière innovation de Rool’in, ajoute à cette dimension électrique, un aspect connecté. La Smart se connecte en bluetooth à une application mobile pour vous permettre de voir votre vitesse en direct, les kilomètres parcourus, le niveau de charge de la roue et surtout de choisir votre niveau d’assistance.

La start-up sera présente sur le Salon the Green Chills afin de nous faire découvrir avec quelle facilité on peut mixer efficacité & Green Attitude.

Stéphane a répondu à l’interview Green Chills. Laissons-nous guider par l’esprit de création radical de Rool’in.


Quand & comment est né le désir de créer ?
Depuis la nuit des temps, les sensation de créer son monde et de découvrir d’autres codes existe…

TA définition d’un Artiste ?
Une vision propre et différente des autres donc source de création.

Quelles sont tes inspirations ?
Elles sont éclectiques, pas envie d’être enfermé donc pas de lieux ou de courants définis.

Qu’est ce qui te fait rêver, lever le matin ?

La belle journée qui s’annonce.

Qu’est ce que tu chantes sous la douche ?

Rien, j’ai pitié pour les oreilles de mes proches !

Quels sont les obstacles à surmonter dans ton activité pour être « Green »? 

J’ai une activité Green ☺

Peux tu nous raconter un moment de ta vie inoubliable ou une rencontre incroyable ? Une personnalité que tu admires pour ses actions bienveillantes ?
Ici privé !

Des endroits «  Green » favoris ? Une recette Green ? Des habitudes green ? 
Le Green doit faire partie de la vie pas d’un courant, c’est chacun qui doit agir en respectant l’environnement

Es tu un Green Addict ?
Je suis pour le dialogue, la compréhension, la modération, le coté extrême est inquiétant, donc surtout pas addict qui implique une notion non réfléchie, que l’on ne veut pas mais qui s’impose ou est imposée…

Ton dernier « Green Chills »  ( def : emotion vibratoire transcendante très agréable et grisante parfois ressentie face à la force des rêves, projets et aventures humaines, de la nature, de l’art, de la musique, de l’intelligence collective … )?

🙂

Sur quels futurs projets travailles-tu ? 

Une roue électrique pour vélo, la plus pratique possible pour que le plus grand nombre l’utilise pour les déplacements « de proximité », c’est économique et écologique ! Green non !

En savoir plus sur Rool’In

Merci Stéphane.

LAISSER UN COMMENTAIRE