Le French Bureau : la mode durablement désirable

0
564
Le French Bureau @Valigny

Le French Bureau est la première plateforme française pour tous les acteurs et partenaires de la Mode et du Luxe soucieux d’améliorer et de valoriser leurs pratiques environnementales et sociales.

Référence Mode, Luxe et Développement Durable en France, le French Bureau accompagne l’ensemble des acteurs du secteur de la Mode et du Textile pour la mise en œuvre de

Best Practices inspirantes, innovantes et prospectives

Depuis 2016, ses fondateurs et associés ont souhaité mettre en commun leur expérience, leurs compétences, leur engagement et leurs valeurs au service d’une Mode plus responsable.

Les acteurs du French bureau font aussi partie du collectif  » Fashion Revolution » France 

http://fashionrevolution.org/country/france/

Le Fashion Revolution Day est une initiative mondiale qui a été mise en place par un groupe de personnes de tous secteurs : acteurs économiques, journalistes, leaders d’opinion, publicitaires qui ont été indignés par la tragédie du Rana Plaza au Bangladesh et ont décidé d’agir.

Plus de 70 pays sont déjà moteurs dans la mise en place de cette plate forme mondiale.

Il a pour objectif de donner l’input premier à une mobilisation collective française pour faire prendre conscience des impacts de la mode et valoriser une mode plus positive.

Tous les ans le collectif propose:

UNE SEMAINE DE SENSIBILISATION DU 18 AU 24 AVRIL !

Chaque jour de la semaine, chacun est alors invité à choisir une pièce dans son dressing, à se prendre en photo avec l’étiquette apparente et à interpeller la marque en postant la photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag : #WhoMadeMyClothes

Fashion Revolution @Stephanie-Sian-Smith
Fashion Revolution @Stephanie-Sian-Smith

Hélène SARFATI LEDUC
Conseil en Développement Durable et Stratégie RSE de Marque :


1-    
Quand & comment est né le désir de créer Le French Bureau  ?

Il y a une petite année, au cours d’un rv avec Jerôme, le seul garçon de notre fine équipe.. J’avais déjà en tête depuis un moment l’idée de formaliser notre association de compétences sous une bannière commune, pour être plus forts et plus efficaces.. Nous avons programmé la première réunion, et c’était lancé. Quelques heures d’intelligence collective plus tard, nous avions trouvé notre raison d’être et notre nom, ce dont nous sommes assez fiers 😉

2-    TA définition d’un Artiste ?

Mon père en était un, et j’ai toujours trouvé qu’un artiste n’avait pas besoin de souffrir 1000 morts pour te donner du beau. Mon père était là au quotidien et faisait des merveilles tout en allant chercher le pain. Pour moi, un artiste n’existe que s’il est vu, écouté, lu.. La reconnaissance de son art est fondamentale, ce sont des êtres qui doutent toujours..

3-    Quelles sont tes inspirations ?

J’aime  – entre autres! – notre époque contemporaine, la beauté des villes comme Paris, pour les balades au bois comme pour les terrasses des cafés et les ponts sur la Seine. Je suis en admiration absolue de gens comme Xavier Dolan… Sa façon unique et holistique de parler d’amour me remue parce qu’il sait comme personne exprimer à quel point c’est LA donnée fondamentale qui nous fait avancer.

D’ailleurs, nous, au French Bureau comme à Fashion Revolution, nous avons comme utopie réalisable de changer le monde et de rendre les gens plus heureux 😉

Je suis très optimiste aujourd’hui, car même si la bêtise insondable côtoie le génie, je sais que nous, citoyens, avons le pouvoir de faire bouger les lignes.

4-    Qu’est ce qui te fait rêver, lever le matin ?

Faire le métier que j’aime, voir ceux que j’aime, transmettre..

5-    Qu’est ce que tu chantes sous la douche ?

It’s raining men? C’est pas mal ça, non? Alleluia!

6-    Quels sont les obstacles à surmonter dans ton activité ?

L’immensité de la tâche, la quantité de problématiques à traiter, le temps et les moyens humains et financiers non extensibles. C’est dommage, nous avons tant à faire, à dire, à montrer..Heureusement que vous êtes là!

7-    Peux tu nous raconter un moment de ta vie inoubliable ou une rencontre incroyable ? Une personnalité que tu admires pour ses actions bienveillantes ?

Quand j’étais ado, en Tunisie, je m’étais liée d’amitié avec un chef religieux bienveillant, à qui je rendais visite régulièrement l’été. Nous nous installions sur sa terrasse et nous parlions.. Il  m’a enseigné une chose que je respecte au quotidien. Ne pas médire, de qui que ce soit. Si je dois exprimer un ressenti, je le dis en face, avec toute la diplomatie nécessaire ;-). Et même si ce n’est pas très original j’adore le Dalai Lama parce qu’il dit ceci :

« on m’accuse d’inconstance parce que quand j’écoute une personne m’exposer ses arguments, je suis d’accord avec lui. Et quand j’écoute son contradicteur, je suis aussi d’accord avec lui.. »  

Pour moi c’est de la bienveillance et pas de l’inconstance..

8-    Des endroits «  Green » favoris ? ( pays , lieux ?? ) Une recette Green ? des habitudes green ? 

Le bois de Vincennes à Paris, où je promène mes chiens, une chance d’habiter à côté.. Habitudes green? Plein! Donner, revendre mes fringues, les acheter d’occasion (parfois, pas toujours) ou chez Emmaus, circuler en métro, acheter juste de quoi remplir mon frigo sans tout jeter parce que trop plein, faire attention à l’eau même si je vis à Paris..

9-    Es tu une Green Addict ?

Non, pas vraiment, je peux être très bonbecs EE342 ou voiture plutôt que vélo, mais si je fais une moyenne, je ne suis pas trop mal

10-Ton dernier « Green Chills »  ( def : emotion vibratoire transcendante très agréable et grisante parfois ressentie face à la force des rêves, projets et aventures humaines, de la nature, de l’art, de la musique, de l’intelligence collective … )

La joie de voir naitre le French Bureau et de constater, au vu de son accueil, que notre collectif répondait à un besoin. Egalement la mobilisation pour Fashion Revolution, qui passe d’une journée de commémoration annuelle à une semaine; de voir le nombre de filles (essentiellement) mobilisées, impliqués, et formidablement actives pour promouvoir la Mode Responsable! et ça c’est suuuuper !!

Et aussi très important, le pouvoir que les associations de défense des animaux ont, de plus en plus, pour convaincre des marques comme The Kooples et bien avant eux, H&M, de cesser d’utiliser de la laine d’angora, par exemple.

Quand on vous dit que le monde est entre nos mains..

11- Sur quels futurs projets travailles-tu ?

Tu as une douzaine d’heures devant toi? 

Plus sérieusement : « Le guide de la Fashionista Responsable », un événement majeur « Mode et Bien être animal », une étude sur la RSE dans la Mode pour les professionnels du secteur, des cours et des formations en écoles : ça c’est la bonne nouvelle, plus aucune formation sérieuse ne se conçoit sans parler de Développement Durable aux futurs professionnels…

Hélène SARFATI LEDUC
Conseil en Développement Durable et Stratégie RSE de Marque
« Habiller le Monde sans déshabiller la Planète »
Le French BureauFondatrice Associée @Le French Bureau, les experts de la Mode Responsable

LAISSER UN COMMENTAIRE