L’art de prendre son temps avec la céramiste du studio -Ma-

0
3286

L’atelier de Maëlenn Le Clainche au coeur du 20e à Paris est un joli écrin où la céramiste imagine ses créations et fabrique de façon artisanale des objets délicats, de la vaisselle en porcelaine et joue avec les matières pour inventer des objets uniques.

Son travail inspiré de ses voyages (elle a arpenté la Colombie, la Chine, le Viet-nam entre autres, avant de se poser à Paris) est fait de pièces sensuelles et raffinées, de transparence et de douceur, un univers fascinant quand on sait que chaque pièce nécessite des jours de fabrication et un savoir-faire particulièrement minutieux. La céramiste et ses incroyables recettes de minéraux et de textures riches et variées a vraiment tout d’une magicienne.

Ma-studio


Comment est le née la marque de céramique -MA -?

 D’une passion trop forte, qui prenait trop de place dans ma vie pour qu’elle ne soit qu’un loisir.
Mon parcours: j’ai suivi une formation en restauration-conservation du patrimoine (peinture, céramique et papier). Attirée par le volume et la transformation de la matière j’ai voulu me spécialiser en céramique. Suite à un stage chez une céramiste qui m’a fait découvrir la magie du tour, j’ai choisi de me former au métier de céramiste en passant un DMA (Diplôme des Métiers d’Art). Après ces deux années de formation, ne me sentant pas prête pour ouvrir mon  atelier j’ai voyagé dans différents pays afin de rencontrer des potiers et découvrir différentes approches du métier.
Maelenne-leclainchevoyage
J’ai ensuite passé un an au Vietnam pour un service civique dans une association franco-vietnamienne visant à améliorer l’insertion professionnelle des minorités ethniques des hauts plateaux (à Kontum). Expérience incroyable qui m’a fait grandir et prendre conscience de la chance d’être née en France et d’être libre de mes choix.
De retour en Bretagne après cette année au Vietnam, n’ayant toujours pas les moyens d’ouvrir un atelier, je pense à une reconversion. J’ai finalement la chance de trouver un poste pour donner des cours de céramique dans un atelier situé dans les Yvelines. Je déménage sur Paris. Après un an d’animation d’atelier je ressens une énorme frustration de ne plus travailler la terre pour moi. Je rencontre alors des personnes qui m’encouragent à quitter la stabilité des cours et prendre le risque de me lancer pour de vrai.
Je trouve un atelier à Belleville en mai 2017, puis le four et le tour en août. Depuis, l’atelier est ma 2nde maison. Ayant rêvé de ce lieu de création pendant plusieurs années, j’ai conscience à quel point cet espace est précieux et je veux donner le maximum.
Quelles sont vos inspirations ? 
 Les voyages, les rencontres, la matière, les minéraux, Paris, tout ce qui m’entoure, les formes, les couleurs, la lumière.
Ma-Maelenne-leclainche
Quel est votre rapport à la nature ?
 Née en bord de mer mais habitant aujourd’hui en ville, la céramique m’apporte un retour à l’essentiel: l’eau, l’air,la terre, le feu. Les 4 éléments dont dépendent tous les céramistes.
C’est aussi un rapport à l’Homme très fort par la rencontre et la transmission d’un savoir-faire.
et au temps ?
La vie parisienne est une vie délirante qui nous fait perdre la notion du temps. Depuis que je m’y suis installée, le temps me file entre les doigts.
La céramique m’oblige à ralentir, une fois dans l’atelier je ne peux plus tricher avec le temps, lorsque j’essaie de passer des étapes pour gagner du temps la matière me rappelle que c’est elle qui dirige  : temps de fabrication, temps de séchage, temps de cuisson…
Dépendre de tous ces éléments me permet de me recentrer et m’apporte un équilibre.
Capture d’écran 2017-12-21 à 15.59.27
Combien de temps faut-il pour faire un objet en porcelaine ? 
Tout dépend de l’objet à réaliser et du temps de recherche en amont (recherches de formes, recherches d’émail,…) qui peuvent prendre plusieurs mois voir plusieurs années selon le projet.
En terme de fabrication il faut compter 2 semaines en fonction des temps de séchage et de cuisson.
 Quels sont les matériaux que vous utilisez ? 
 Essentiellement de la porcelaine, parfois du grès. Pour l’émail j’utilise différents minéraux, des oxydes, des cendres …
Ma-
Qu’est ce que raconte l’univers de votre studio de création ? 
Je vous invite à venir visiter si vous avez le temps 🙂
 Quelles sont les difficultés dans le process de fabriquer de la céramique ? 
 Le temps de recherche avant d’avoir une pièce aboutie. Accepter les erreurs,  les casses, les pertes, ne pas se contenter du premier résultat, aller plus loin. Le process de création demande beaucoup d’essais et il faut accepter le fait de ne pas y arriver du 1er coup, accepter les erreurs de cuisson qui nous font parfois perdre toute une production. Accepter de faire, re-faire, re-re-faire…la même pièce plusieurs fois. Mais c’est aussi ce qui fait de ce métier un métier de passionnés.
Ma3
Votre céramique du moment ?
Les bols, objet simple mais qui m’a déjà beaucoup appris sur le travail de la porcelaine et la pose de l’émail sur les formes.
J’aime l’idée d’un objet que l’on tient au creux de ses mains et que l’on utilise au quotidien.
MA2
 Vos projets ?
J’ai pleins d’envies mais je veux me donner le temps d’explorer le petit avant d’aller vers le grand.

https://maelennweb.wordpress.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE