The Nature Conservancy VR Experience – Alan Bibby

0
1091

Part 1 – Portrait & Interview du réalisateur Alan Bibby

Alan Bibby, l’un des génies de l’image les plus créatifs et talentueux de notre génération, exerce son talent dans le monde entier. Ses films ont été montrés dans de nombreux festivals et musées à travers le monde, incluant le Moma Ps1, Tate Modern ou Palais de Tokyo. Il a aussi réalisé ou collaboré au milieu de 1000 projets à de nombreux films publicitaires pour les plus grandes entreprises, la mode & des clips videos (notamment pour Rihanna & Coldplay). On peut ressentir dans son travail, sa pensée et son mode de vie une saveur singulière inspirée de New-York où il vit depuis près de vingt ans, d’Afrique du Sud où il est né et de Nouvelle Zélande où il a grandi. Le tout enrichi de ses nombreux voyages, son amour pour la nature, les océans sur lesquels il surfe et l’Art sous toutes ses formes.

Alan est porté par l’intarissable beauté de la construction des idées, et sa certitude que chacun de nous, à travers ses réalisations personnelles et son travail, modélise le futur.

Il a pris le temps de répondre avec une sincérité précieuse et inspirante à l’ITW du Green Chills Project après le lancement à San Francisco de l’un de ses derniers projets avec MPC creative au bénéfice de The Nature Conservancy , une partie du projet « This is our Future » lancé par l’organisation en Californie. Une expérience de réalité virtuelle extraordinaire visible sur Google Chrome en video 360° et en Experience Oculus Rift. Le but ? Sensibiliser le grand public et la communauté Tech aux problèmes de la gestion durable des océans, inspirer de plus en plus de projets au service de grandes causes à l’instar de celle de la préservation de nos océans et encourager les communautés internationales à utiliser leurs savoir-faire, influences et réseaux pour aider à trouver des solutions aux problématiques mondiales. 

 
The Green Chills project aussi…
Itw Alan Bibby 
 
Quand et comment est né le désir de créer?
 
J’ai toujours eu le désir de réaliser des choses. Ça n’a jamais été une option pour moi de ne pas créer et j’ai toujours eu la chance que des opportunités s’offrent à moi et me permettent de le faire.
 
 TA définition d’un Artiste ?
 
Je suis réalisateur, j’écris, je suis aussi directeur artistique, designer, cinéaste… c’est difficile de mettre des étiquettes. J’aime travailler avec une image en mouvement : le film, l’animation, et plus récemment j’ai exploré les environnements interactifs et la réalité virtuelle.
 
Quelles sont tes inspirations ?
 
La musique, le cinéma, de nouveaux endroits, des fragments de conversations glanés au hasard dans la rue, les livres… C’est la contradiction et la juxtaposition des expériences qui m’inspirent le plus je pense. Écouter de la musique pendant que je marche dans une ville la nuit et voir le monde d’une manière différente. Lire le passage d’un livre pendant que j’entends une discussion dans un wagon de métro. Tout peut être inspiration si c’est observé avec une lumière nouvelle. L’ennui est inspiration. Plus personne ne s’ennuie maintenant. Tout le monde est constamment diverti, en train de consommer. S’ennuyer quand on était enfant, c’était là où on inventait des histoires, des mondes fantastiques, de nouveaux univers tout entiers. Je ne vois plus ça maintenant.
Qu’est ce qui te fait rêver, lever le matin ?

L’amour.

Qu’est ce que tu chantes sous la douche ?     
 
Notorious BIG.
 
Quels sont les obstacles à surmonter dans ton activité pour être « Green »? 
 
La nature humaine étant ce qu’elle est, le moi essaiera toujours de tromper le surmoi (le superego). C’est un challenge constant d’équilibrer les réalités commerciales et nos obligations morales envers la planète et l’environnement. Pourtant, lors de notre dernier projet pour The Nature Conservency (organisation leader de la préservation de la nature) en Californie, un des objectifs était de rendre économiquement plus viable pour les pêcheurs l’utilisation d’hameçons qui n’attrapent que les poissons voulus, ne tuant pas les autres espèces océaniques : faisant se rencontrer alors parallèlement les objectifs individuels et sociaux.
 
Peux-tu nous raconter un moment de ta vie inoubliable ou une rencontre incroyable ? Une personnalité que tu admires pour ses actions bienveillantes ?
 
C’est difficile d’en isoler un ou une seule…
 
Des endroits «  Green » favoris ?  Une recette Green ? Des habitudes Green ? 
 
Les jungles du Nicaragua dans les Montagnes, la force de la nature.
 
Es-tu un Green Addict ?
 
Hahahhaahaha tellement.
 
Ton dernier « Green Chills »  (déf : emotion vibratoire transcendante très agréable et grisante parfois ressentie face à la force des rêves, projets et aventures humaines, de la nature, de l’art, de la musique, de l’intelligence collective … ) 
 
Des conversations qui durent 40 heures…  quand tu passes chaque moment à élaborer, planifier, discuter sans ne plus vouloir dormir parce que tu ne veux pas manquer une seule seconde…
 
Sur quels futurs projets travailles-tu ? 
Continuer les collaborations. Travailler plus pour des causes dans lesquelles je crois, à la fois sociales & environnementales. 
La vie est trop courte et les enjeux trop hauts pour ne pas faire une différence.

Huge Thanks Alan.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE