Justine Louise : quand la mode et la nature font corps

0
516
Justine Louise

La créatrice de Justine Louise s’inspire de la nature et de tous les détails qu’elle produit. C’est au cœur de la Finlande, pays qu’elle a découvert grâce à son mari, qu’elle se ressource et s’apaise après ses séjours à Paris.

justinelouise2

C’est dans un mökki ( maison en bois ) au beau milieu de la forêt Finlandaise où elle vit une partie de l’année qu’elle développe ses collections. Adepte du Slow Design, elle produit seulement deux collections par an et respecte ainsi le temps nécessaire à la création.Sa mode s’adapte aux saisons, une éthique qu’elle met aussi en œuvre dans la fabrication en faisant valoir l’artisanat, dans un environnement qui correspond à ses valeurs.

 

Justine Louise
Justine Louise

« Avec cette première collection, j’ai voulu montrer les racines de la marque, que je visualise elle-même comme un arbre. Ils sont une source d’inspiration intarissable pour moi. Je crois en leur énergie et en leur esprit, bienveillant et source de vie. J’aime beaucoup l’histoire païenne de l’Arbre de la Vie selon laquelle notre destin commun est écrit sur les feuilles de cet arbre Originel. »

En phase avec la réalité du quotidien des femmes elle crée une mode féminine et poétique.

justine-louise1

  1. Quand & comment est né le désir de créer ?

La création a toujours fait partie de ma vie, mais elle est née au départ en musique. J’écris et je compose depuis que je suis pré ado. En ce qui concerne les vêtements, cela fait plusieurs années que je crée des collections pour d’autres marques. Et l’envie de créer la mienne germe depuis un moment. Mais c’est l’arrivée de mon deuxième enfant, une petite fille, qui m’a donné la confiance et l’énergie pour me lancer. Justine Louise est un peu sa soeur jumelle.

  1. TA définition d’un Artiste ?

Vaste question, qui peut ouvrir bien des débats! Je viens d’une famille de musiciens, j’ai d’ailleurs fait toute ma scolarité en classe à horaire aménagé musique. J’ai du coup une vision particulière de ce qu’est l’art. Notamment de la dialectique entre art et technique. Mais si je devais faire très court, un artiste est la somme de plusieurs paramètres pour moi. Un ou plusieurs dons particuliers, une démarche et un travail dont l’honnêteté et le sentiment d’inéluctabilité sont les premiers moteurs. Et enfin, une forme de discrétion. Tous ces éléments rendent le résultat à la fois pérenne et universel.

  1. Quelles sont tes inspirations ?

Je suis inspirée par ce qui me défini aussi : une relation forte avec la Nature, la musique, la famille (de sang et de destin), l’artisanat (faire avec ce qu’on a autour de soit notamment). Je suis très inspirée par la mode du début du siècle dernier, et celle des années 70. Pour la Nature, mon bout de forêt au bord du lac en Finlande, le mouvement des arbres immenses et le sentiment que tout cela sera là bien après moi. Ce chef d’oeuvre vert est une source d’inspiration intarissable.

  1. Qu’est ce qui te fait rêver, lever le matin ?

Mes enfants. Leurs sourires, leur odeur, leur sagesse.

  1. Qu’est ce que tu chantes sous la douche ?

Souvent, Colors de Amos Lee, ou Night and Day de Cole Porter.

  1. Quels sont les obstacles à surmonter dans ton activité pour être « Green »?

Le temps. Trouver des fournisseurs, faire tester les tissus, tout cela prend du temps. Et coute de l’argent évidemment.

  1. Peux tu nous raconter un moment de ta vie inoubliable ou une rencontre incroyable ? Une personnalité que tu admires pour ses actions bienveillantes ?

Alors je ne l’ai pas encore rencontré mais c’est lui qui me vient à l’esprit là tout de suite parce que je suis en France et qu’on parle beaucoup de politique et de l’avenir de ce pays. C’est Nicolas Hulot. C’est, selon moi, celui qui en France fait et ferait la différence sur le plan environnemental.

  1. Des endroits «  Green » favoris ?  Une recette Green ? des habitudes green ?

En terme de Green, notre mökki (maison en bois) au bord d’un grand en Finlande perdu au milieu des bois peut difficilement être plus en harmonie avec l’environnement. Ce sont les animaux et la nature qui nous accueillent, qui nous reçoivent chez eux.

Au quotidien, cela veut dire se laver dans le sauna, en utilisant l’eau du lac par exemple. Récupérer, réutiliser, réparer, etc… On garde ces habitudes quand on est en France. Par exemple, quand tu dois ramener l’eau depuis le lac pour se laver, ou de la source plus haut dans la forêt pour boire, et bien ta conception du flux hallucinant d’eau qui sort du robinet n’est plus du tout la même! Cela vaut pour tout.

Sinon en truc de fille, là bas, à Paris, comme ailleurs, je n’utilise pour ma peau aucun produit cosmétique industriel. Que des huiles végétales, des huiles essentielles et des savons naturels.

  1. Es tu une Green Addict ?

Oui on peut le dire. Mais plus qu’addict, c’est un mode de vie, une manière de voir les choses, et les êtres.

  1. Ton dernier « Green Chills » ( def : emotion vibratoire transcendante très agréable et grisante parfois ressentie face à la force des rêves, projets et aventures humaines, de la nature, de l’art, de la musique, de l’intelligence collective … )

Faire résonner l’Elégie de Gabriel Fauré au milieu de la forêt finlandaise. Cumul de Green Chills. Sinon, j’ai des minis Green Chills très souvent. En marchant dans la rue face au soleil qui vient chauffer mon visage accompagné d’un brin d’air doux. Je ne suis pas très compliquée, il y a du beau et de l’émouvant partout si on veut bien le voir.

  1. Sur quels futurs projets travailles-tu ?

Avec Justine Louise, c’est notre mode de vie et sa transcription artistique que je veux partager. Il y aura donc d’autres choses, en plus des vêtements…

http://www.justinelouiseparis.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE