Le tour de cou Made in france

0
297

Les tours de cou  » le Veritable Koudou » inspirés des voyages et fabriqués en Isère ont le pouvoir de protéger des températures capricieuses et de vous apporter un brin de douceur en conservant u style urbain chic & intemporel.

Les Koudous sont fabriqués dans des ateliers, à Beaurepaire en Isère, à la main et tous les fournisseurs sont minutieusement sélectionnés par le Fondateur pour que ce bel objet porte en lui toutes les valeurs de cette jolie marque Française : sincérité, liberté & singularité.


Quand & comment est né le désir de créer ?

Lorsque je suis tombé nez à nez avec ce nouveau genre d’accessoires lors d’un séjour à Amsterdam en novembre 2009 où nous venions retrouver un couple rencontrés quelques mois plus tôt au beau milieu de la Turquie.

TA définition d’un Artiste ?

Il s’agit à mon sens d’une personne qui sait s’affranchir de toutes les contraintes physiques, morales et sociétales lui permettant de créer une œuvre parfaitement libre et singulière

Quelles sont tes inspirations ?

Je me sens très attiré par le début du 19e siècle et l’essor des grandes découvertes naturalistes et géographiques tout comme le style vestimentaire qui régnait à cette époque…Je suis un vrai passionné de biologie. J’aime la liberté qu’offre les voyages en dehors des sentiers battus où l’on se sent âme d’explorateur, que cela soit dans un quartier méconnu d’une grande métropole ou en réalisant une expédition de plusieurs jours au cœur d’une forêt primaire Indonésienne. Mon arrière arrière grand-père était un grand mécène du début du 20e siècle mais aussi un artiste assez méconnu qui a produit un grand nombre d’œuvres sur autant de supports : peintures, poteries, buvards, tapis…Il s’appelait Gustave Fayet. Il côtoyait en son temps Paul Gaugain et Odilon Redon. Je dirai que c’est l’artiste qui m’inspire le plus par son désir d’ESSAYER !

Je me sens à mon aise partout dans la nature et ai tendance à ne pas trop m’attarder dans les villes à l’exception des villes que je découvre.

Qu’est ce qui te fait rêver, lever le matin ?

Orienter mon visage comme un tournesol en direction du soleil levant et sentir sa chaleur, qui après avoir traversé 150 millions de kilomètres, vient doucement et chaleureusement réchauffer ma peau : de l’énergie pure qui me permet de bien démarrer la journée

Qu’est ce que tu chantes sous la douche ?

J’ai quelque part un peu honte de chanter tout seul même si je suis mon seul public à ce moment-là, je préfère chanter lorsqu’il y a du monde. La peur de la solitude du créateur ?

Quels sont les obstacles à surmonter dans ton activité pour être « Green »?

Accepter de gagner moins

Peux-tu nous raconter un moment de ta vie inoubliable ou une rencontre incroyable ? Une personnalité que tu admires pour ses actions bienveillantes ?

La personnalité du moment, artiste à sa manière, que j’ai découvert il y très peu de temps et que je suis triste de ne pas avoir rencontré de son vivant est l’astrophysicien Français André Brahic, découvreur des anneaux de Neptune, disparu au mois de mai dernier. J’écoute depuis sa récente découverte toutes les traces vidéo et audio qu’il a laissées derrière lui. Un homme de science hors du commun, visionnaire et doté d’un sens de l’humour aiguisé.

Une autre rencontre qui m’a donné un des plus grands frissons de ma jeune vie a été l’incroyable et furtive rencontre avec un Grand requin Marteau (Sphyrna mokarran) lors d’une plongée bouteille au large de Little Corn Island, un petit archipel du Nicaragua situé en mer des Caraïbes.

Des endroits «  Green » favoris ? Une recette Green ? des habitudes green ?

La Nouvelle-Zélande qui, lors d’un voyage de quelques semaines, nous a semblé gérer efficacement la protection de son territoire naturel : des sentiers balisés et pédagogiques, des infrastructures adaptées aux modes de voyage autochtones (poubelles, toilettes sèches, panneaux d’information, etc),

Es tu un Green Addict ?

Nous avons entamé il y a quelques mois une démarche de réduction des déchets ce qui nous amènent, ma femme et moi-même, à fabriquer différents produits d’hygiènes et ménagers : dentifrice, liquide vaisselle, savon, cuisine, etc. Nous faisons aussi attention à ce que nous mangeons en privilégiant les produits bio et locaux. C’est un vrai jeu pour moi de constater que ma facture de la grande surface où nous nous rendons baisse doucement mais surement.

Le mantra : « Tu n’as besoin de rien » et assez efficace aux moments de faire les courses 🙂

Enfin un changement de banque s’est imposé tout comment notre fournisseur d’électricité. On fait ce qu’on peut à notre échelle et on se sent bien à cette place.

Ton dernier « Green Chills » ( def : emotion vibratoire transcendante très agréable et grisante parfois ressentie face à la force des rêves, projets et aventures humaines, de la nature, de l’art, de la musique, de l’intelligence collective … )

Lorsque LE REGARD que je portais sur ma vie, sur les gens et sur le monde a changé il y a quelques mois et cela semble durer, je m’en réjouis !

Sur quels futurs projets travailles-tu ?

Top secret bien sûr !

http://www.leveritablekoudou.com

LAISSER UN COMMENTAIRE