Des ateliers « Raw Food » à Paris

0
420
 Charlotte Poutrel et Louise Chabat co-organise dimanche 12 Mai un atelier « Raw Food » chez seasonly.
L’occasion de découvrir l’alimentation vivante : une cuisine où l’on consomme des aliments crus ou très peu cuits permettant de conserver au maximum les nutriments, les vitamines et les antioxydants.
Si cette cuisine s’est développée outre Atlantique elle fait de plus en plus parler d’elle en France pour ses propriétés bénéfiques pour la santé mais aussi pour l’environnement.
Vous pourrez découvrir grâce à ces deux adeptes de la « Raw Food » tous les bienfaits de cette alimentation et participer à la préparation de recettes innovantes idéales pour faire le plein d’énergie, avoir une peau éclatante et vivre longtemps !
rawfood4

Qu’est ce que l’alimentation vivante?
L’alimentation vivante est une cuisine végétale crue. On emploie l’expression « raw food » car sa traduction serait l’équivalent des termes :cru, brut, non-transformé.
C’est une cuisine riche puisqu’elle préserve les enzymes qui sont nécessaires à la bonne digestion. Le procédé de Raw Food implique la maitrise de procédés culinaires pour une meilleure absorption de ces aliments non-cuits. Pour ce faire, on utilise des techniques afin de développer au maximum ces enzymes contenus dans les aliments. Il faut en effet aider le processus de digestion. Des procédés tels que: le trempage, la fermentation, la germination, les marinades… Mais on peut également chauffer grâce à une cuisson lente dans un déshydratateur. Cette cuisson prendra des heures et ne dépassera pas les 42 degrés. Car au delà de 42 degrés les aliments débutent leur transformation par la cuisson et perdent de leur enzymes et nutriments. La Raw food représente une alimentation saine et respectueuse de l’environnement car rien ne sera jeté mais toujours transformé en jus ou en poudre. Et nous essayerons au maximum d’utiliser des produits de saison et locaux. Cette cuisine préserve donc toutes les vitamines et sels-minéraux indispensables au bon fonctionnement de notre corps.
tarte_rawfood
D’où vient cette envie de « Raw Food »?
Alors, je suis mannequin et comédienne, donc évidemment on pensera que je suis focus sur ma personne. Mais en réalité cette envie de manger sain est apparue dès mon arrivée à 19 ans à Paris. Celle où l’on s’installe seule. Où l’on décide de comment on va régir sa vie en dehors du foyer familial. Et une de mes premières envie fut de manger beaucoup de légumes que me réclamaient mon corps, ma tête. Comme une évidence pour moi, que ce que l’on mettait dans son ventre ressortait sur la peau, le corps et l’humeur… Et puis mon métier de mannequin m’a prouvé en effet, avec les années, que de manger ainsi avait préservé mon corps, ma peau. En réalité, ce n’est pas compliqué, si l’on nourrit son corps de produits industriels ou de plats trop cuits ou trop cuisinés, les vitamines ont disparues. Le fuel qui nourrit le corps doit être le plus nourrissant possible pour renouveler les cellules. Si l’on mange principalement de la nourriture morte qui ne sort pas de terre ou des arbres, et bien le combustible sera très limité, il comblera mais ne donnera rien de productif. Cela parait un peu barbant dis comme ça, mais manger végétal fait plaisir. Avoir une assiette pleine de goûts différents, des aliments qui croquent sous la dent, accompagnés d’une sauce végétale qui déchire et bien on est heureux. Et n’oublions pas que nous mâchons quand nous mangeons cru; nous mastiquons davantage, donc nous mangeons plus lentement. Donc nous mangeons moins. On écoute la satiété de son corps.
jus-rawfood
Quelles sont tes inspirations en matière de food?
Je ne suis pas psychopathe de la « Raw Food ». C’est une technique de cuisine longue qu’on ne peut pas appliquer à sa vie à 100% mais tout du moins qu’on peut tenter d’introduire à 50%. Faire un vrai repas raw (entrée, plat, dessert) prend 2 jours entre les trempages, pauses et assemblages. Mais on peut mixer ses légumes crus à des céréales ou des lentilles, du quinoa….. feta, tofu, mozza….
Là ce ne sera plus raw à 100% mais ce sera trés bon et nourrissant. Les addictions ne sont pas bonnes, il faut juste écouter ses envies et les mélanger au végétal le moins transformé. Donc pour répondre à la question je n’ai pas vraiment d’inspiration sauf la mienne et celles des restaurants végétariens ou j’aime aller (Sol Semilla, Kitchen, Wild and the moon, Nanashi, La Guinguette d’Angele…). Quand le mouvement « raw » est apparu dans les cuisines j’ai commencé à m’y interesser car pour la première fois ce que je pensais sur les propriétés du cru étaient révélées par quelques études. J’ai aussitôt découvert par le biais d’une amie l’école « PlantLab » à New York sur la cuisine végétale. Je me suis donc inscrite l’année dernière à une de leur classe donnée à Milan. Car pour moi l’Italie offre des fruits et légumes d’une qualité incomparable. Et pendant 1 mois je fûs en cuisine à apprendre les fondamentaux de la raw food et ses recettes gourmandes. Car c’est aussi ça que je voulais apprendre, donner envie de découvrir la cuisine crue végétale par des recettes gourmandes. J’en suis ressortie avec mon diplôme de chef niveau 1.
Mais surtout ma grande révélation il y a deux ans fût d’arrêter la viande, je n’avais jamais raffolé d’elle, j’en mangeais par habitude et parcequ’elle est partout dans les assiettes. Pour des raisons éthique, environnementale et aussi car je me sentais mal en dormant après en avoir manger, je ne pourrais plus y toucher. Chacun fait comme il le sent, mais aujourd’hui consommer de la viande est une lointaine idée. Je ne suis pas du tout vegan, puisque je consomme du poisson à petite échelle et des oeufs. Et j’évite le lactose.
Une recette miracle à partager ?
Une salade croquante et sa vinaigrette huile, citron, sel, petites herbes et graines. Ahahhah, c’est la vérité mais biensûr trop facile et ça ne nourrit pas pour un repas. Plus sérieusement un jus à l’extracteur ou un lait végétal au blender sont les recettes les plus simples.
Sinon, des nouilles de légumes à l’aide d’un spiralizer, est une recette très simple. Accompagnée d’une vinaigrette aux amandes. Un délice. Mais venez à l’atelier du 12 mai je vais vous apprendre tout cela et surtout vous y faire goûter.
rawfood3
Tu co-organises un atelier dimanche 12 mai, c’est quoi le programme ?
J’organise un atelier avec Louise Chabat, au sein de ses Transformative Sunday. Ce sera son 4eme. Elle prend un thème différent à chaque session sur le bien-être. Cette fois, ce sera sur « la nourriture vivante et la guérison par l’alimentation vivante » chez Seasonly à Paris.
Ce sera toute la journée de 10h à 18h. Le matin sera dédié à une présentation des fondamentaux de la RAW FOOD, un atelier où j’élaborerais des recettes devant les participants mais aussi avec eux.
atelierraw
Je souhaite que l’atelier reste instructif mais aussi ludique. Et surtout les participants déjeuneront un lunch raw (entrée plat dessert). Nous aurons également un tasting de super-aliments offerts par « Sol Semilla ».
Puis, l’après midi un atelier animé par Louise sous forme thérapeutique. « Pourquoi, comment manger sain et cru » grâce à des outils de méditation, cercle de parole, d’écriture et de mouvement corporels. Et des petites choses en cadeau à ramener chez soi ou à boire sur place.
Atelier Transformative sunday
de 10h à 18h
Chez Seasonly
2 rue de la Lune
75002 Paris
Inscriptions en suivant ce lien :

atelier transformative sunday

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE